Le Tokyo Edition à Tokyo

Après avoir planté sa tente sur les hauteurs d’Hollywood, Ian Schrager inaugure, cette année 2020, l’hôtel Tokyo Edition. Dans le quartier de Toranomon, cette nouvelle adresse signée Kengo Kuma, devrait comprendre des chambres tournées vers la skyline tokyoïte, des appartements privés, un centre médical à la pointe dedernières innovations, un spa pourvu d’une piscine, un restaurant traditionnel ou encore un Punch Room, bar signature du groupe hôtelier.

Six Senses Shaharut dans le désert du Négev

C’est face aux dunes infinies du sert du Négev du sud d’Israël que le Six Senses Shaharut s’apprête à ouvrir ses portes. Perché en haut d’une falaise, ce nouvel hôtel a tout du parfait camp de base, avec ses chambres épurées et ses piscines avec vue, pour explorer la région et ses merveilles archéologiques.

L’Aman à New York

Pour sa troisième adresse américaine, après l’ouverture de l’Amangiri dans le désert de l’Utah et de l’Amangani dans le Wyoming, le groupe Aman a choisi New York. Situé au croisement de la 5ème avenue et de la 57ème rue, ce nouvel hôtel a élu domicile dans un immeuble néoclassique Beaux-Arts. Surplombant Central Park, il rassemble 83 chambres, 19 appartement privés, trois restaurants mais aussi un spa fantastique tourné vers la skyline.

Le Soho House à Paris

Sur toutes les lèvres, les spéculations concernant l’ouverture du tout premier Soho House parisien vont bon train. Sous la houlette de Nick Jones, ce nouvel hôtel devrait voir le jour cet été et sera, comme ses aînées américains et londoniens, pensé comme un club très privé. L’idée? Les voyageurs pourront y poser leurs valises, tandis que les parisiens pourront profiter de sa salle de sport, de sa piscine ou encore de ses restaurants où voir et être vu. A noter? Il est d’ores et déjà possible de devenir membre.

Urban Cowboy Lodge dans les Catskill

Imaginé par Lyon Porter, Jersey Banks et Phil Hospod, Urban Cowboy Lodge vient d’être inauguré dans les montagnes Catskill. Dominant la rivière d’Esopus Creek, ce nouvel hôtel réinterprète avec panache les codes classiques de la cabane rustique de trappeurs à l’américaine avec ses chambres parées de bois foncé, de tissus amérindiens, d’objets en bois traditionnels, de baignoires en bronze depuis lesquelles profiter d’une vue spectaculaire sur les forêts de sapins.

Source: Vogue magazine